IFSI GCS HAUTE CÔTE D'OR

CONDITIONS D’ENTRÉE EN FORMATION INFIRMIÈRE

Peuvent être admis en première année de formation du diplôme d’Etat d’infirmier, les candidats âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation et répondant à l’une des conditions suivantes :

 

Situation A : Vous êtes titulaire du baccalauréat ou de l’équivalence de ce diplôme 

Vous devez vous connecter sur la plateforme PARCOURSUP pour procéder à votre préinscription.

 

Situation B : Modalités de sélection pour les candidats en formation professionnelle continue

Candidat relevant de la formation professionnelle continue et justifiant d’une durée minimum de 3 ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection.

Ouverture des inscriptions : 9 janvier 2019

Clôture des inscriptions : 15 février 2019

Epreuves écrites: 13 mars 2019 à 14h00

Epreuve orale : entre le 18 mars 2019 et le 19 avril 2019

 

Les épreuves :

  1. Un entretien de 20 mn (sur 20 points) portant sur l’expérience professionnelle du candidat. Cet entretien s’appuie sur la remise d’un dossier permettant d’apprécier l’expérience professionnelle, le projet professionnel et les motivations du candidat, ainsi que ses capacités à valoriser son expérience professionnelle, et comprenant les pièces suivantes :
  • La copie d’une pièce d’identité
  • Les diplôme(s) obtenu(s)
  • Les ou l’attestation(s) employeur(s) et attestations de formations continues
  • Un curriculum vitae
  • Une lettre de motivation

 

  1. Une épreuve écrite d’une durée totale d’une heure (sur 20 points) comprenant 2 sous-épreuves de 30 minutes :
  • Une sous-épreuve de rédaction et/ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social, notée sur 10 points. Elle doit permettre d’apprécier, outre les qualités rédactionnelles des candidats, leurs aptitudes au questionnement, à l’analyse et à l’argumentation, ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel.
  • Une sous-épreuve de calculs simples, notée sur 10 points. Elle doit permettre d’apprécier les connaissances en mathématiques des candidats.

Pour être admis le candidat doit obtenir un total d’au-moins 20 points /40.
Une note inférieure à 8/20 à l’une des 2 épreuves est éliminatoire.

 

Pour les candidats titulaires du baccalauréat ou de l’équivalence de ce diplôme admis à ces épreuves, l’admission définitive est conditionnée à la production d’une attestation signée de désinscription ou de non inscription sur la plateforme de préinscription « PARCOURSUP ».

 

Situation C : Modalités de sélection pour les AS/AP (par dérogation et uniquement pour la procédure de sélection réalisée en 2019)

Candidats titulaires de :

  • Diplôme d’Etat d’aide-soignant justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein à la date d’inscription à l’épreuve de sélection
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein à la date d’inscription à l’épreuve de sélection

Ouverture des inscriptions : 9 janvier 2019

Clôture des inscriptions : 15 février 2019

Epreuves : 14 mars 2019 à 14h00

 

L’épreuve :

  • Une analyse écrite de 3 situations professionnelles d’une durée de 2 heures, notée sur 20 points. Chaque analyse écrite fait l’objet d’une question. Cette épreuve permet d’évaluer l’aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques.

 

Les candidats doivent avoir obtenu une note au moins égale à 15 points/30 à cette épreuve. 

 

LES MODALITES D’OCTROI DES DISPENSES D’ENSEIGNEMENT

Les personnes admises en formation peuvent faire l’objet de dispenses d’unités d’enseignements ou de semestres au regard de leur formation antérieure validée, des certifications, titres et diplômes obtenus et de leurs parcours professionnels.

Les candidats déposent auprès de l’établissement d’inscription leur demande de dispense sur la base des documents suivants :

  • La copie d’une pièce d’identité
  • Le(s) diplôme(s) originaux détenu(s)
  • Le cas échéant, une attestation de validation d’ECTS de moins de 3 ans
  • Le cas échéant, le(s) certificat(s) du ou des employeurs attestant de l’exercice professionnel de l’intéressé
  • Un curriculum vitae
  • Une lettre de motivation
  • Une attestation de niveau de langue B2 française pour les candidats étrangers.

La demande sera présentée à la section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des étudiants, pour décision.

 

LES MODALITES DE VALIDATION DIRECTE DU DIPLÔME PAR LE JURY

Les personnes titulaires d’une autorisation permettant l’exercice de la profession de médecin ou de maïeuticien en France ou à l’étranger et les personnes titulaires du diplôme de formation approfondie en sciences médicales, sont autorisées à se présenter directement au jury du diplôme d’Etat infirmier, lorsqu’ils remplissent les conditions suivantes :

  • Avoir validé les unités d’enseignement UE 3.1 S1 et UE 3.1 S2
  • Avoir réalisé 2 stages de soins infirmiers à temps complet, d’une durée totale de 15 semaines permettant la validation de l’acquisition des compétences 1, 2, 4 et 9.
  • Avoir réalisé un travail écrit et personnel de 15 à 20 pages, soit 50 000 signes environ, centré sur une problématique propre à la profession d’infirmier.

Par dérogation : les personnes titulaires d’une autorisation permettant l’exercice de la profession de maïeuticien en France ou à l’étranger doivent avoir réalisé un stage d’une durée de 5 semaines permettant la validation de l’acquisition des compétences 1 et 4.

Les modalités de stage seront présentées à la section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des étudiants, pour décision.